212010836_306403177661427_1772677331700122708_n.jpg

« Je suis convaincu qu’il y a des choses qui ne s’apprennent pas. Elles peuvent s’entraîner, se consolider, se former mais si on ne l’a pas en soi, difficilement fleuriront de manière idéale et parfaite. C’est certain qu’Ernesto Aurignac doit avoir en soi toute une série de conceptions musicales qui surgissent sans doute au bout d’une immense formation, avec une cohérence et un génie étonnant. Il me rappelle à ceux qu’on appelle les grands du jazz, beaucoup d’entre eux peuvent s’entendre référencés dans son discours, dans sa forme de tisser les entrelacs sonores, même s’il finit toujours par nous surprendre… »

Ferrán Pereyra (Inca Jazz Festival)